Mali : Les acteurs de la microfinance formés pour promouvoir le secteur

Mali : Les acteurs de la microfinance formés pour promouvoir le secteur

Le ministère de l’Industrie et du commerce a organisé du 9 au 13 août 2021 un atelier en finance islamique à l’intention des cadres en charge de la promotion du secteur de la microfinance.

L’atelier s’inscrit dans le cadre de la réalisation d’une étude dont l’objectif est de disposer d’un Programme national de développement de la microfinance islamique. La microfinance constitue un facteur d’inclusion financière et l’un des instruments efficaces de lutte contre la pauvreté. La communauté internationale s’est même engagée ainsi à réduire de moitié cette pauvreté. Un objectif qui ne pourra être atteint qu’avec d’importants et nouveaux moyens, dont la finance islamique. Le rôle déterminant de la microfinance permet aux plus démunis de se projeter au-delà de « l’horizon de survie », pour envisager un « avenir de dignité », ajoutent les acteurs. Elle a prouvé qu’elle était un instrument efficace de lutte contre l’exclusion qui s’appuie sur les valeurs de solidarité, de confiance et de dignité, notamment.

La finance islamique, qui a le même objet que la finance classique, s’inscrit dans le respect de la loi coranique (Charia). Elle se fonde sur le partage des risques, des bénéfices et des pertes et l’interdiction de l’intérêt (Riba) et du caractère aléatoire.

À l’issue de l’atelier, les participants devaient maîtriser les contours de la réglementation, les principes et valeurs, les différents modes de la finance islamique et ses différents produits, mais aussi la démarche pour introduire la finance islamique dans un SFD (Système financier décentralisé).

https://www.journaldumali.com/

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.